08 octobre 2008

Ban Kiet Ngong

Pas facile facile d’arriver jusqu’à ce petit village dans le parc de Xe Pian, mais ça vaut le coup. Ce soir, on dormira non pas dans une guest house mais chez des gens du village, dans un coin de leur maison. Après s’être lavés dans la rivière (pas de salle de bain), on prend un apéro avec 2 françaises, Marie et Carole.

A côté de là où on prend l’apéro, un singe en chaîne se balance sur sa branche. Je m’approche de lui et il se met sur mes épaules et commence à fouiller dans mes cheveux pour essayer de trouver des poux. Malheureusement pour lui, heureusement pour moi, la pêche est mauvaise.

 

Un gros orage juste au dessus de notre tête nous fait passer une nuit agitée, et on en profite d’autant mieux que la pièce où nous dormons n’a que 4 murs, et une ouverture par laquelle on voit les éclairs et la pluie tomber en trombe.

 

Au matin, on grimpe sur le dos d’un éléphant pour aller au sommet d’une colline, vsiter le Phou Asa, un lieu sacré où se dressent plusieurs tas de pierres, surmontés par une pierre large et plate, comme des énormes champignons. Comme les jarres de phonsavanh, personne ne sait exactement qui les a construits.

 

Demain il faut sortir du pays, et on voudrait passer notre dernière soirée un peu plus au sud, dans les “4000 îles”, Siphandon, où on retrouve Marie et Carole, au bord du Mekong, et on passe la soirée avec de la bouffe lao (qui va nous manquer), et de la Beer Lao (qui va nous manquer aussi).

 

Demain, c’est le Cambodge.

Posté par loy_sensei à 19:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Ban Kiet Ngong

Nouveau commentaire